PARTAGER

Alors que les joueurs de l’équipe professionnelle du TO XIII sont actuellement en vacances – ou avec l’équipe de France -, la formation Élite 1 Olympienne prépare la saison 2018/2019 du championnat de France depuis début septembre. Présentation de celle-ci.

Retrouvez tous les joueurs qui composent cette formation (photos Bernard RIEU)

Poursuivre la progression

A raison de 3 entraînements par semaine au stade Struxiano, la formation Elite 1 du Toulouse Olympique s’entraine sérieusement en vue du nouvel exercice à venir, dont le lancement est prévu le week-end des 24-25 novembre avec la réception de Palau. Les Toulousains espèrent confirmer la belle progression observée depuis le début de leur arrivée parmi l’élite nationale, en 2015/2016. En effet, avec un bilan qui ne cesse de s’améliorer année après année et un nombre croissant de victoires, le TO Elite 1 peut logiquement viser mieux une place qualificative.

Un double objectif

2018/2019 ne dérogera pas à la règle : cette formation, chargée de représenter le club Olympien au sein du championnat domestique, aura pour but de bien figurer au classement tout en formant de jeunes joueurs dans la meilleure compétition Française. Aguerris aux joutes de l’Elite, les meilleurs éléments pourront prétendre plus facilement au niveau de l’équipe professionnelle, comme l’ont fait Joseph THÉROND, Justin BOUSCAYROL ou Pierre-Jean LIMA, appelés en 2018 par Sylvain HOULES pour faire leurs débuts en Championship.

Le staff dans continuité qui peut travailler avec un effectif fourni

En place depuis la saison passée, le staff a tout naturellement été reconduit : Julien GÉRIN, ancien joueur et entraîneur de l’équipe professionnelle, garde la casquette coach, assisté d’Aaron WOOD (ancien joueur et vainqueur du doublé coupe/championnat en 2014 et du championnat en 2015 avec le TO). Bastien COSTES s’occupe de la préparation physique, secondé par Baptiste NOËL. Des entraîneurs qui peuvent s’appuyer sur un effectif de plus d’une trentaine de joueurs, tous Français, à l’exception d’un Anglais. De quoi travailler dans de bonnes conditions.

Le talent au rendez-vous, de l’expérience pour l’encadrer

Avec une moyenne d’âge de 22 ans, ce groupe dispose de plusieurs talents, qui font pour la plupart partie du Centre de Formation Toulousain, ou qui viennent de quitter la structure. De jeunes individualités qui se perfectionnent, comme l’international Espagnol, Romain PALLARES, qui a joué le championnat d’Europe B avec le XIII du Toro.

Autre international de l’équipe, mais plus expérimenté, Kane BENTLEY (plusieurs fois champion de France, vainqueur de la Coupe de France et League Leaders Shield de League One avec le TO), qui s’apprête à disputer le championnat d’Europe A avec l’Ecosse, fait partie de ceux qui montreront la voie à la nouvelle génération.

Ainsi, pour cette nouvelle saison, tous les voyants du TO Elite 1 sont au vert.