Skip to content

Super League – 4ème journée – Les tigres ont faim

Après avoir terminé 9ème lors de l’exercice 2010, les Castleford Tigers continuent leur bon début de saison en s’imposant contre Hull KR, avec notamment un dernier essai tout en puissance de l’inattendu Daryl Clark. Les Tigres s’emparent de la tête du classement et sont toujours invaincus.

L’affiche entre les Harlequins RL et Huddersfield a offert aux spectateurs un match très défensif qui s’est soldé par la victoire des Giants et une deuxième place à la clé.

La première défaite des Harlequins profite aux Wolves de Warrington qui montent sur le podium grâce à leur victoire sur les Leeds Rhinos.

Dans les bas-fonds du classement, les Crusaders et Wakefield ne parviennent toujours pas à compenser la perte des 4 points infligée par la RFL aux deux clubs en raison de leur situation d’insolvabilité financière. Avec des défaites sur les pelouses de Hull FC et de Bradford les deux clubs au destin lié ont toujours un nombre de points négatif et restent à 4 points de Salford et des Dragons Catalans. Ces derniers se sont également inclinés à domicile respectivement face à Wigan et aux Saints. Retrouvez un compte rendu du match de la franchise française ci-après.

Les Dragons échouent face au réalisme des Saints (source : www.catalansdragons.com)

Les Dragons sont inclinés ce soir lors de la quatrième journée de Super League au cours d’un match intense qu’ils ont dominé et qu’ils auraient pu largement remporter. Leur manque de réalisme en attaque les a privés d’une victoire si proche, les Saints concrétisant quant à eux leurs rares incursions dans les 20m catalans.

Les Dragons, fébriles depuis le début de la saison dans le premier ¼ d’heure, réalisaient cette fois une entame excellente en assiégeant le camp adverse. Solides en défense, à l’image d’un Steve Menzies distribuant deux énormes placages dès le début du match, les Catalans donnaient le ton de cette rencontre et montraient de belles intentions de jeu. Mais la domination territoriale des Dragons durant ces 20 premières minutes n’était pas récompensée, et, sur leur première incursion dans le camp des sang et or, Flannery débloquait le compteur. 7 minutes plus tard, les Saints donnaient aux catalans une leçon de réalisme, Gardner profitant de la seconde occasion d’essai des siens pour doubler la mise. La réaction des hommes de Trent Robinson était quasi immédiate, Darryl Millard montant plus au que tout le monde sur un coup de pied de Scott Dureau et déviant le ballon pour Setaimata Sa qui réduisait la marque. Les Catalans continuaient de presser la défense adverse et, sur un magnifique service de Ian Henderson, Jason Baitieri plongeait dans l’en-but mais l’arbitre vidéo refusait l’essai. Mais les Saints, dominés, trouvaient à nouveau la faille sur une belle combinaison au ras du tenu qui offrait à Graham le 3ème essai. Sur la corne, Gigot parvenait à son tour à franchir la ligne d’en-but mais, plaqué sur le dos, ne pouvait pas aplatir le ballon. Les Catalans n’ont pas su prendre à défaut la défense des Saints et à concrétiser leur nombreuses occasions franches au cours de ce premier acte et rentraient ainsi au vestiaires sur le score de 16 à 4.

Les Saints prenaient le jeu à leur compte en début de seconde période et, alors que les sang et or reprenaient peu à peu le dessus, Shenton était à la conclusion d’un contre assassin de 80m suite à un coup de pied contré de Tony Gigot.

Menés 22 à 4, les Dragons tentaient le tout pour le tout et, sur une nouvelle passe au pied de Scott Dureau, Steve Menzies réduisait la marque à l’heure de jeu. A cinq minutes de la fin, Scott Dureau, sur une feinte de passe, trouvait la faille dans la défense adverse et donnait de l’espoir aux Dragons. Mais les Saints tenaient bon en cette fin de match et conservaient leur avantage jusqu’au coup de sifflet final.

« Nous perdons ce soir face à une grosse équipe de Saint Helens mais nous aurions pu réellement gagner ce match. L’équipe joue de mieux en mieux chaque week-end et nous gagnons au fur et à mesure en confiance. Il y a encore quelques réglages à faire, les automatismes se mettent progressivement en place. Il nous faut continuer à travailler et ça devrait payer rapidement. » déclarait Greg Mounis.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE