Skip to content

Super League – Rounds 9 et 10 – Wigan au top

En s’imposant par 2 fois ce week-end (avec notamment une victoire à Saint Helens), les Warriors de Wigan ont vraiment impressionné et sont seuls en tête de la Super League. Derrière, Warrington tente de suivre le rythme.

Tous les résultats…

 

 

Le champion en titre s’impose à Perpignan – source www.catalansdragons.com

Dragons Catalans (12) 24

T : Touxagas, K Bentley, Guisset, Johnson

G : Bosc 4

Leeds (26) 34

T : Delaney , Senior, McGuire 2, Jones-Buchanan , Lauitiiti

G : Sinfield 5

Comme lors de la demi-finale la saison dernière, les Dragons Catalans ont payé cher leur passage à vide de 10 minutes au milieu de la première période. Malgré un effectif toujours très amoindri par les nombreuses blessures, les Dragons réalisaient un très bon début de rencontre et Guisset concrétisait la domination catalane grâce à un essai en force après 10 mn. Mais les Rhinos ne tardaient pas à répliquer. 2 mn plus tard, ils profitaient d’un rebond hasardeux et Lauitiiti filait sous les poteaux. Puis, sur l’action suivante, Jamie Jones-Buchanan permettaient aux Rhinos de prendre la tête. Les Rhinos continuaient de réciter leur rugby et exploitaient parfaitement l’indiscipline catalane. Deux nouveaux essais de Senior à la 20ème mn puis McGuire deux minutes plus tard permettaient à Leeds de prendre le large. A quelques minutes de la fin de la première période, alors que les Dragons revenaient peu à peu dans la rencontre, Delanay était le premier à la réception d’un rasant de Burrow et aggravait la marque. Mais les Dragons ne se laissaient pas abattre et réagissaient immédiatement. Johnson, bien servi par Tony Gigot, déchirait le rideau défensif pour réduire la marque. 26-12 à la pause, score logique à l’issue de ce premier acte durant lequel les Rhinos ont su profiter des faiblesses des Dragons, notamment dans une ligne de ¾ complètement remaniée. En seconde période, les Dragons montraient un tout autre visage. Plus agressifs, plus ambitieux, ils parvenaient à réduire l’avantage grâce à un essai de Touxagas. Dominés, les Rhinos mettaient à profit les maladresses catalanes et Sinfield rajoutait 2 points. Mais, réduits à 10, les Rhinos subissaient le rythme imposé par les catalans en fin de rencontre. Kane Bentley inscrivait à 10 mn de la fin l’essai de l’espoir suite à un rasant de Bosc. Mais, alors que les Dragons paraissaient en mesure de renverser le cours du match, McGuire, bourreau des Dragons ce soir, anéantissait les espoirs catalans en inscrivant un ultime essai. Malgré la défaite, les entraineurs peuvent retirer beaucoup de points positifs de cette rencontre. L’envie et le courage des catalans, malgré un effectif réduit, leur a permis de revenir dans la partie en seconde mi-temps face aux champions en titre. Les Dragons, qui espèrent voir plusieurs joueurs réintégrer l’effectif cette semaine, devront l’emporter samedi face à Bradford.

03/04/2010 : Pas de surprise pour les Dragons

Huddersfield (26) 48

T : B Hodgson, D Hodgson 2, Cudjoe, Brown, Brough 2, Gilmour, Faiumu

G : B Hodgson 6

Dragons Catalans (0) 6

T : Pelo

G : Barthau

Huddersfield : B. Hodgson, D. Hodgson, Whaturia, Lolesi, Cudjoe, Brown, Brough, Mason, Robinson, Raleigh, Gilmour, Aspinwall, Faiumu.

Remplaçants : D. Griffin, Lunt, Horne, Crabtree.

Dragons Catalans : Pelo, Vaccari, Touxagas, Gigot, Bell, Barthau, Bosc, Fakir, McGuire, Guisset, Carlaw, Mounis, Johnson.

Remplaçants: K. Bentley, Martins, Simon, A. Bentley.

La tâche s’avérait quasiment impossible avant la rencontre pour les Dragons Catalans qui affrontaient hier Huddersfield, sérieux prétendant au titre et actuel troisième de la Super League. Amputé d’une grande partie de son effectif, Kevin Walters n’avait pas d’autres choix que d’appeler à la rescousse la jeune garde catalane. Evoluant habituellement pour la plupart sous les couleurs de Saint Estève XIII Catalan en Elite 1, la réserve des Dragons, plusieurs d’entre eux effectuaient hier soir leur premier match de Super League. Malgré leur envie et leur courage, les Dragons n’ont pas su tenir le rythme imposé par les Giants, au grand complet hier soir. Une charnière de feu, notamment depuis l’arrivée de Danny Brough il y a quelque semaine, des ¾ rapides et surtout le pack le plus impressionnant de la Super League. Il n’en fallait pas plus pour éteindre les espoirs de la jeune équipe catalane alignée hier soir au Galpharm Stadium. A la pause, l’addition était déjà lourde pour les Dragons qui rentraient aux vestiaires sur le score de 26 à 0. La persévérance et l’envie des Dragons étaient enfin récompensées dans le début du second acte, Dimitri Pelo étant le premier à applatir suite à un rasant de Thomas Bosc. Mais les Dragons, usés par le combat physique imposé par les Giants, ne pouvaient rivaliser en seconde période et voyaient inexorablement le score s’alourdir.

Les Dragons, qui effectuent 3 matchs en 8 jours, recevront à domicile les deux prochaines équipes. Ils affronteront en effet le champion en titre Leeds le lundi 5 avril au stade Aimé Giral puis Bradford le samedi 10 avril.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE