Skip to content

Super League – Round 14 – Les Dragons font tomber le champion

3508Dans le trio de tête seul St Helens s’impose à Hull 30 à 6, les grosses surprises de ce week-end sont donc les défaites de Hull KR à Huddersfield sur le score de 22 à 6 et de Leeds qui laisse échapper la victoire chez les Catalans 32 à 30. C’est le choc de cette journée, les Dragons Catalans font tomber le champion malgré les absences de Clint Greenshields et de Jason Ryles.

Les Bulls de Bradford marquent eux aussi cette journée de championnat en s’imposant sur ses terres face à Wakefield.

Les Celtic Crusaders n’ont pas réussi ce week-end à glaner une victoire chez les Harlequins et Salford plie face à Wigan sur le score de 34 à 18.

Enfin Castleford tombe sur sa pelouse face à Warrington.

Résultats :

result

Classement :

20090607classementsource : www.superleague.co.uk/

07/06/2009 : Les Dragons font tomber le championwww.dragonscatalans.com

Catalans Dragons (10) 32
T : Stacul, Baile, Bell, Elima 2,
G : Bosc 6,
Leeds (12) 30
T : Webb, Hall, McGuire 2, Lauitiiti,
G : Sinfield 5,

Les Dragons Catalans, pourtant orphelins de Clint Greenshields, qui n’avait jusque-là jamais manqué un match de Super League depuis son arrivée au club et de Jason Ryles, tous deux forfaits de dernière minute, ont fait tomber le champion en titre hier soir à Gilbert Brutus au terme d’un match de très haut niveau.
Les Dragons, pourtant un peu malmenés dès l’entame par les Rhinos, ouvraient le score par l’intermédiaire de Bell, bien servi au pied par Mogg. Mais la réaction des Rhinos ne se faisait pas attendre, Danny McGuire inscrivant deux essais permettant à ses coéquipiers de mener 12 à 10 à la pause. Mais, dès le retour des vestiaires, les Dragons, conquérants, étouffaient les champions et parvenaient à concrétiser leurs occasions. Tout d’abord par l’intermédiaire de Baile, mis en orbite par Bird. Ensuite à deux reprises par l’intermédiaire d’Olivier Elima, encore une fois auteur d’une excellente prestation hier soir. Un premier essai tout en force, le pilier catalan partant au ras du tenu pour plonger dans l’en-but et conclure une attaque magnifique. Un second encore une fois dû à son omniprésence en attaque, présent à la réception d’un coup de pied millimétré de Thomas Bosc, parfait dans le rôle d’arrière hier, et permettant aux hommes de Kevin Walters de mener 28 à 12 à 15mn de la fin. Mais un passage à vide des catalans dans les dix dernière minutes permettait aux Rhinos de prendre l’avantage à moins de deux minutes de la fin du match, grâce à deux essais à la 76ème et à la 78ème mn. Mais les Dragons ne souhaitaient pas accepter cette fin de match cruelle et par la même occasion le dicton qui dit « jamais deux sans trois », les Rhinos ayant gagné leurs deux confrontations face aux Dragons cette saison. Sur une ultime attaque dans la dernière minute, les 3/4 accélèrent le jeu par l’intermédiaire de Mogg puis de Bosc, Croker fixant l’ailier avant de transmettre à Cyril Stacul qui grâce à son plongeon dans la terre promise offre aux Dragons l’essai d’une victoire méritée. Au terme encore une fois d’une suspense insoutenable, mais qui fait la beauté de cette compétition, les Dragons se relancent donc dans la course à la qualification et démarrent idéalement la seconde moitié du championnat avant de recevoir dans 2 semaines Warrington pour un match historique au stade Olympique de Barcelone.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE