Skip to content

La Dépêche du Midi : Championship – Dumas mise sur la défense

Rugby à XIII. Co-operative championship. Toulouse-Featherstone demain, à 19 heures.

Demain, à partir de 19 heures, le finaliste malheureux de l’édition 2010 du Co-operative Championship, Featherstone, foulera la pelouse du stade Arnauné. Cet échec reste en travers de la gorge des « Rovers » qui avaient dominé la saison régulière. Et ils ne sous-estimeront sans doute pas des Toulousains qui ont maté Halifax, le champion, 26 à 12, pour l’ouverture 2011.

« Featherstone a effectué un parcours extraordinaire en 2010 et cette équipe est partie pour remettre ça cette année, avec des garçons qui ont joué en Super League ou peuvent y jouer dans un proche avenir comme Kain ou Hardaker », souligne Gilles Dumas, l’entraîneur du Toulouse Olympique, peut-être impressionné par le succès des « Rovers » samedi à Halifax (décidément), 32 à 20, pendant que les siens chutaient à Sheffield, 34 à 16, une semaine après une première défaite à Dewsbury, 35 à 6.

De quoi refroidir l’enthousiasme né du succès initial sur Halifax (1) ? « Non, répond Gilles Dumas. En Championship, nous n’avons pas eu de chance avec notre effectif en ce début de saison. Déjà privés de Lewis, Couturier, Ormeno et Bromley, nous avons perdu Cook, l’un des leaders du groupe, au bout de huit minutes à Dewsbury et Villegas, qui revenait à peine de blessure, est sorti à la mi-temps à Sheffield. Cela étant, nous avons démontré contre Halifax, même avec des absents, un état d’esprit qui nous a permis de faire la différence. Nous les avons étouffés en défense. J’attends une prestation identique ce samedi. Tout passera par une grosse performance défensive », insiste le coach.

Les promus dans la foulée

Featherstone n’est sûrement pas l’adversaire idéal pour rebondir, mais Dumas ne veut pas parler de victoire impérative : « Un nouvel échec ne serait pas catastrophique. Nous savions que notre début de saison serait compliqué. C’est le cas, malgré l’exploit contre Halifax. » Le Commingeois regrette cependant d’être rentré bredouille d’Angleterre : « De ces deux matchs, nous pouvions ramener un bonus défensif. Mais, nous ne sommes pas vraiment en retard sur notre tableau de marche. »

Après les « cadors », le TO affrontera successivement les deux promus, Hunslet le 17 avril sur ses terres, et York le 25 avril dans la Ville rose. « Il n’y a pas de match facile. Hunslet est allé gagner à Widnes, prévient Dumas. Maintenant, si nous avons des ambitions, nous devrons battre les promus. »

1. Halifax reviendra à Toulouse, le 9 avril, pour le quart de finale de Northern Rail Cup.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE