Skip to content

Elite 1 – Pia en Finale !

Les deux finalistes sont enfin connus : Pia sera opposé au tenant du titre, Lézignan, ce dimanche 30 mai au Stade Yves du Manoir, à Montpellier.

Effectivement, au terme d’un match tendu et accroché, Pia est parvenu à dominer l’AS Carcassonne sur un petit score, 17 à 16.

Rien n’était joué d’avance. Beaucoup de pronostiques annonçaient les canaris gagnants, seulement Pia a joué sa carte à fond et n’a rien lâché. Efficaces en défense, ils ont su contenir les nombreuses attaques Audoises.

Malgré une 4ème place (seulement) à l’issue de la phase régulière, Pia a réussi à s’imposer face à des grosses équipes : St Estève XIII Catalan (25-24), puis à Limoux (38-20) et enfin à Carcassonne (17-16). Quelle performance des Salanquais !

Élite 1. L’AS Carcassonne n’aurait jamais dû perdrewww.ladepeche.fr

Rugby à XIII. Élite 1. Play-off 3. Carcassonne éliminé aux portes de la finale

« Une transformation qui heurte le poteau et le rêve d’une finale (celle du championnat de France de rugby à XIII) s’est évanoui », écrivent dans un communiqué, au lendemain de la surprenante défaite devant Pia (16-17), les présidents Aimé Ourliac et Jean Guilhem.

Mais par-delà de l’image qui illustre la différence d’un petit point au score, c’est toute une série de questions qui se posent et en premier lieu : que s’est-t-il passé ?

« Jamais, l’ASC n’aurait dû perdre ce match », s’est exclamé-Jean Claude Moly, le manager. Pour lui : « C’est la première fois de la saison que l’équipe carcassonnaise a eu autant de ballons, c’est la première fois que les joueurs ont réalisé autant de chaînes tactiques : 30, alors que dans un match normal ils en faisaient d’habitude : 17 à 18… En plus, rien à dire de l’arbitrage : l’ASC a bénéficié de 22 pénalités… », alors que répondre : « C’est la loi du sport et les Carcassonnais ont été incapables d’exploiter leur éclatante domination sur un adversaire solide en défense, mais qui n’a guère impressionné ».

Dans les vestiaires des ascéistes, c’était la consternation, la déception, la tristesse. L’émotion était visible et pour cause : la saison est bel et bien terminée, alors qu’une finale était en vue, pour couronner un parcours courageux, dans ce championnat 2010.

Le 30 mai, à Montpellier, c’est Pia qui affrontera Lézignan. Carcassonne restera à la maison !

Une réunion va se tenir, ce soir mardi, au siège du club, pour un premier bilan, tirer les conséquences et rebâtir..

«C’est douloureux », confesse Jean Guilhem qui ajoute : «Les grands clubs ne meurent jamais. Demain, d’autres ambitions, d’autres défis nous attendent. Mille mercis à toutes celles et tous ceux qui nous ont encouragés..».

Une page se tourne donc, avec l’espoir que la prochaine s’écrira avec un autre résultat. Il y a vingt ans que le club le plus huppé de la ville n’a pas ramené un titre de champion de France !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE