Skip to content

La Dépêche du Midi – Nathan Wynn mène le bal pour les Toulousains

la-depechefrExploit du TO qui se relance en s’imposant à Featherstone 34 à 18.Une victoire dans l’antre des Featherstone Rovers, quatrièmes au classement, vainqueur le week-end dernier du leader Halifax à l’extérieur, qui l’aurait cru possible ? Ni les bookmakers anglais, ni une équipe de Featherstone, au complet, qui visait la deuxième place.

photo_nwynn_ddm-frederic-charmeux

Retour gagnant pour Nathan Wynn, le chef d’orchestre. Photo archives DDM, Frédéric Charmeux

Mais, après quatre défaites consécutives, le TO a renoué avec la victoire d’une manière incontestable.

C’était aussi la revanche du match aller, où le stratège toulousain, Nathan Wynn, s’était blessé. Revenant pour la première fois depuis ce jour-là, il a joué un rôle décisif avec son jeu au pied et sa distribution. Avec ses avants, bien menés par Houlès, Worth, Maria et Mitchell, qui faisaient preuve d’une volonté de fer surtout en défense, Toulouse s’offrait le luxe de se priver des services de l’international Eric Anselme, non retenu pour ce match. Il faut remarquer aussi que le centre venu de Lyon-Villeurbanne, Carlos Mendes Varela, très costaud, a fait de bons débuts.

À la mi-temps Toulouse menait de deux points grâce à un but de pénalité réussi par Nathan Wynn. Les hommes de Gilles Dumas avaient marqué les premiers lorsque Couturier, en bout de ligne, a profité d’une passe sautée de Villegas et Wynn a transformé depuis le bord de la touche. La pluie, qui n’avait guère cessé depuis une semaine, rendait le maniement du ballon difficile, mais sur une relativement rare erreur toulousaine, le deuxième ligne de Featherstone Dale a aplati la balle glissante dans l’en-but. Les Rovers menaient quand Steel a marqué au coin, mais, sur une chandelle de N. Wynn, tombée par l’arrière, Planas a récupéré et Wynn a transformé.

Immédiatement après le repos, Featherstone a pris le dessus, Divorty concrétisant une action, Briggs transformant. Mais le TO a réagi tout de suite par l’intermédiaire de Pramil sur une passe de Nathan Wynn, qui a transformé l’essai. Au bout d’une heure, Cédric Gay, remplaçant à l’aile, s’est adjugé deux essais, côté fermé, en trois minutes qui ont fait basculer le match.

Malgré toute la pression qu’exerçaient les Rovers, la défense toulousaine n’a pas craqué en fin de partie, comme elle avait fait dans d’autres matches récents. Lorsque Planas a évité son vis-à-vis pour marquer à la dernière minute, Toulouse a même empêché les Rovers de prendre un point de bonus défensif.

Au classement, le TO, juste au-dessus de la sixième place qualificative, reste un candidat sérieux pour les « play off ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE