Skip to content

Victoire des Juniors du TO XIII à Limoux

Victoire des Juniors du TO XIII à Limoux

Le groupe toulousain a été renouvelé dans ses deux-tiers à l’inter saison. Des départs : études, changement de catégorie, ou arrêt tout simplement, ont fait que la physionomie de ce groupe a bien changé. Des arrivées aussi : montées de cadets, nouveaux joueurs venant de clubs voisins, éloignés, ou encore du XV cette année. Avec quasiment quarante joueurs, les entraîneurs, Christophe TOUSTOU secondé des frères MAHA et Andry RAMBELO, vont pouvoir pleinement faire jouer la concurrence au sein de l’ « Ecurie Juniors Toulousains » version 2012/2013.

L’équipe : 1. Valentin CHANET, 2. Julien FERRIERES, 3. Esteban HERMOSILLA, 4. Paul BALAS, 5. Cyril RONDIER, 6. Victor DUMOULIN, 7. Yannis REMOK, 8. Clément BOYER, 9. Louis BONNAFONT ©, 10. Matthieu CADORET, 11. Hugo RIVRON, 12. Valentin YESA, 13. Charles NIES.

Entrés en cours de jeu : Matthieu BOULAOUAD, Martin BERENGER, Faouzi BEN GUEMAR, Damien WASTJER.

Ce 30 Septembre, ce ne sont pas moins de cinq jeunes issus du Centre de Formation du TO XIII : CHANET (venu de St Gaudens XIII), RONDIER (Toulon XIII), BOYER (Villefranche d’Albi XIII), CADORET (Albi XIII), WASTJER (TO XIII), plus cinq autres du Pôle France : FERRIERES (JulesJulien XIII), NIES (Carpentras XIII), YESA, BOULAOUAD & BEN GUEMAR (TO XIII), qui figuraient sur la feuille de match.

Le match :

Une première période fort convaincante

En effet dès l’entame, les toulousains font parler la poudre, par l’intermédiaire de leurs avants, dont Clément BOYER, qui inscrit le 1er essai dès la 3e minute. Après un bon mouvement d’ensemble, qui après être arrivé en bout d’aile gauche se poursuit par un tenu à 10 m à peine de l’en but, le Capitaine Louis BONNAFONT sert BOYER à point nommé. 0 – 6 après la transformation de Yannis REMOK. Cinq minutes plus tard, un jeu rapide de REMOK vers DUMOULIN puis FERRIERES, sur un pas, pour Cyril RONDIER qui aplatit dans l’angle gauche du camp limouxin. 0 – 10. Les toulousains prennent le match à leur compte, mettent beaucoup d’intensité et de rapidité dans l’action. A la 10e, le trio BONNAFONT-NIES-REMOK se remet en évidence et, suite à une longue balle de ce dernier vers FERRIERES dans le couloir, remet à l’intérieur sur CHANET pour la troisième réalisation du jour. 0 – 14. Le quatrième essai est marqué par Esteban HERMOSILLA, puissant, qui en effaçant trois défenseurs porte le score à 0 – 20, après le pied de REMOK. Ce même pied, mettant sur orbite CHANET, à la 21e, pour le second des trois essais que marquera Valentin ce dimanche après-midi. 0 – 26. Malgré cette domination, Limoux sort ses griffes. Ce sera chose faite à la 36e, après que CHANET inscrive son 3ème essai. L’ouverture limouxine, à 10 m de la ligne du TO,  envoie un coup de pied judicieux au-dessus de la défense toulousaine. Cyril RONDIER veut contrôler du pied, mais le rebond du ballon ovale est favorable au centre « rouge et noir » qui ouvre enfin la marque pour les locaux. Mi-temps 6 – 32.

Une seconde plus brouillonne

Le premier quart d’heure est à verser au bénéfice de l’hôte du jour qui profite d’un léger passage à vide des « bleus et blancs ».  A la 55e, le centre limouxain inscrit le second esssai pour son équipe. 12 – 32. Après un recadrage, les toulousains repartent de l’avant et Esteban HERMOSILLA marque un nouvel essai après avoir effacé 3 défenseurs 12 – 36. Quatre minutes plus tard, après une première échappée de Paul BALAS, suivie de celle d’Hugo RIVRON, côté droit, Louis BONNAFONT ayant bien suivi, passe le cuir à Julien FERRIERES pour un essai en coin. 12 – 40. Limoux… est dans le dur ! Les toulousains déploient leur jeu rapide, et assènent de gros contacts aux avants adverses pourtant bien solides. Il ne reste que quatre minutes de jeu, et au sortir d’une mêlée au milieu du terrain à 30m, Yannis REMOK sert CHANET, bien suivi par Cyril RONDIER. Le couloir n’est pas large, mais notre (jeune) homme file dans l’en-but adverse, gratifiant de quatre points supplémentaires le tableau toulousain. 12 – 44.

Belle victoire donc pour cette première sortie. Mais les Toulousains vont devoir faire attention à Avignon le week-end prochain qui les avaient battus par deux fois l’an passé.

Valentin CHANET faisant l’unanimité auprès de l’encadrement, pour la copie rendue, prend ainsi le titre d’Homme du Match, la Cloche revenant à Cyril RONDIER pour cette réception un brin dilettante devant l’en but toulousain.

Les marqueurs du jour: BOYER (3e) RONDIER (8e, 36e) CHANET (10e, 21e, 32e) HERMOSILLA (17e, 57e) FERRIÈRES (60e)

A la botte: REMOK (3e, 17e) CHANET (21e, 32e)

JGT

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE