Skip to content

Minimes et Cadets au cœur du Challenge National

C’est donc à domicile que nos deux équipes ont reçu en ce week-end Pascal leurs homologues de Toulouges. L’enjeu était de taille, pour les Minimes qui devaient relever la tête après leur défaite à Villefranche d’Albi, et pour les Cadets, qui eux, devaient conforter leur victoire sur ce même adversaire.

Et les Minimes s’en tirent fort honorablement sur le score de 52/16 ! Les nôtres ont très rapidement tiré leur épingle du jeu et pris celui-ci à leur compte. Il est vrai que Lévy « Super Benjamin » – était en grande forme, « Olympique » dirons-nous, et a apporté sa puissance et ses longues enjambées au collectif bien présent, des lignes avant aux lignes arrière, de cette équipe Minimes, toujours bien encadrée par las anciens que sont Elliott, Faouzi, JB, Jamel et Marvin. Un beau match offert par l’ensemble de nos représentants, émaillé bien sûr de quelques fautes des nôtres, fautes qui seront revues par les entraîneurs Jeff et Maxence dans les jours à venir et un bel encouragement pour la suite du Challenge. A noter tout de même des paroles déplacées du public « adverse » à l’encontre du rapide et puissant Lévy, mettant en doute son licenciement dans cette catégorie ! Ces personnes là ont été remises en place par l’encadrement du TO XIII et priées, si elles le désiraient, de se mettre en rapport avec les autorités présentes, représentantes de la FFR XIII. Victoire donc sans conteste de nos Minimes qui se replacent bien ainsi dans la course aux phases finales du Challenge.

Les Cadets quant à eux chutent face à ce même Toulouges. 20/36. Pour n’avoir pas su entrer dans le match, dès le coup d’envoi, par manque de communication et peut-être aussi parce que chacun n’a pas, fait, donné tout ce qui était en son pouvoir, ce sont trois essais en 14’ qui nous distancent. Le TO va donc courir après le score tout au long de cette partie. A la mi-temps, menés 6/22, après une belle réalisation de notre ligne de ¾, conclue en coin par Fred Batmalle, transformée par Vassily Venant, nous ouvrons enfin le tableau de marque. Mais toujours à trois essais derrière Toulouges.

Les dix minutes de pause sont propices aux entraîneurs, Jérôme et Fred, pour remettre chacun face à ses réalités, et appuyer là où ça fait mal. Mais (re)donner aussi quelques clés essentielles, recadrages et rappels de schémas et scénarios vus aux entraînements, redonner confiance et moral à la troupe.

L’entame de la deuxième phase sera plus relevée de notre côté. Un premier essai, dès la 1ere minute, par Damien Wastjer en pleine forme, au four et au moulin à la fois, ramène les sourires sur le camp toulousain et réduit la marque à 10/22. Mais attention les garçons, il vous a été rappelé que CHACUN devait apporter sa pièce à l’édifice, que la charge doit être bien répartie sur TOUTES les épaules.

Piqués au vif les Toulougeois rajoutent deux essais (6e, 14e) et nous revoici à nouveau à trois essais d’écart. 10/26. A la 18e, l’heure tourne, un deuxième essai toulousain va suivre par Ricky Lievy, entraînant sur son dos trois défenseurs entre les poteaux adverses. 16/26. La remontée est possible, et Damien, à nouveau lui, après une bonne percée de Paul Balas nous ramène à 20/30. Il reste 13’ minutes à jouer, et tout est possible. En fait c’est Toulouges, qui sur l’ensemble du match y a cru le plus, car à la 26e une dernière réalisation de leur part assoit le score à 20/36 par une belle porte ouverte dans notre défense. La cause est entendue.

Restent deux matchs avant la phase finale, Saint Gaudens à domicile, et Paris XIII chez eux. Si ce week-end nous avons vu l’entrée d’un nouveau en la personne de Nicolas Ung, et le retour de blessure, après 4 mois d’absence, de Jérémy Seguela, nous pourrons alors compter sur le retour des trois blessés : Pierre Anglade, Arthur Gonzalez-Trique et Yanis Remok.

L’équipe sera donc au complet, ce qui ne s’est pas souvent produit dans la saison, et changer très certainement la donne… !

Ne vendons pas la peau de l’ours avant… ! Au travail d’abord !

JGT

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE