Skip to content

Junior Elite – Le TO à une marche de la finale

Junior Elite – Le TO à une marche de la finale

Encore auréolés de leur brillante victoire du week-end dernier face à Albi, dernier vainqueur de la Coupe de France, les Juniors Olympiens se rendaient ce samedi 7 mai à Avignon pour y affronter le SOA, champion en titre, en demi-finale du championnat de France. Cette fois encore, les protégés des entraîneurs Damien COUTURIER et Rachid AMRAOUI se retrouvaient confrontés à l’un des plus sérieux prétendants au titre, et même s’ils n’avaient « rien à perdre », ils se devaient de montrer que leur victoire au tour précédent n’était pas un coup de chance.

Dès l’entame du match, les Avignonnais se montrent déterminés à terrasser leurs adversaires, mais ce sont les Toulousains qui ouvrent la marque à la 3ème minute suite à une superbe chandelle mal négociée par les locaux devant leur ligne et récupérée par Gaétan CROUAU. L’essai marqué en moyenne position sera transformé par Mathieu JUSSAUME. La réaction des locaux ne se fait pas attendre, parvenant à déborder les Olympiens et égalisant 6-6. A la 7ème minute, le ton est donné : ce sera coup pour coup.

Profitant des fautes toulousaines (un mal récurent cette saison), Avignon passe devant au score en transformant une pénalité. 8-6. Toulouse répond dans la foulée par Damien FALBA, qui d’un petit coup de pied va marquer sous les poteaux portant le score à  8-12. Piqués au vif, les Bisons redoublent d’efforts et parviennent à déchirer la défense toulousaine par trois fois, 20-12. Le break semble fait, mais c’est sans compter sur la force de réaction des toulousains, et de leur pilier Justin SANGARE qui, tel un tracteur, résiste et s’arrache d’un premier placage, puis traînant avec lui deux adversaires, va s’effondrer sous les poteaux. La transformation du buteur Mathieu JUSSAUME les ramène à 2 petits points d’Avignon juste avant la pause.

Le scenario du week-end passé semble se répéter, mais les coach sont lucides et préviennent leur groupe que rien n’est fait, bien au contraire. Avignon est une équipe qui termine toujours son match très fort. La note est donnée, il ne faudra rien lâcher, et face au champion, chaque erreur, chaque faute sera lourde de conséquence.

A la reprise, les « vieux démons » Toulousains refont surface. La répétition de fautes de main et de pénalités permettent à nouveau aux Avignonnais de creuser le score en marquant une pénalité et un nouvel essai (26-18). Les toulousains savent qu’il leur faut réagir sans tarder. Et c’est sous l’impulsion de leurs avants qu’ils vont le faire. Martelant la défense adverse, les Bleus et Blancs progressent et poussent, à leur tour, les locaux à la faute dans leur 10 mètres. Cette pénalité jouée à la main verra, après plusieurs charges de leurs avants, pointer en terre promise le seconde ligne, Thomas JUSSAUME. Le score est  ramené à 26 – 22, l’essai n’ayant pas été transformé. Quelques minutes plus tard, sur un contre mené depuis leur 20 mètres par l’ailier Toulousain, Victor MARESTAING, c’est le centre Gaëtan CROUAU qui file aplatir en coin. Une nouvelle fois la transformation manquée, laisse les 2 équipes sur le score de parité 26 – 26. Le doute s’installe dans la tête des champions, les visiteurs campent dans leurs 30 mètres mais ils ne concrétisent pas cette domination et finissent, par excès d’impatience, à se mettre à la faute. Une occasion inespérée pour Avignon d’inverser la pression, profitant d’une erreur d’inattention de leur adversaire pour aller marquer sous les poteaux (32-26).

Le TO serre les dents, et ne lâche rien, il reste un quart d’heure et rien n’est perdu. Les joueurs du duo COUTURIER-AMRAOUI jouent tous les ballons, et à 10 minutes du coup de sifflet final, sur une relance de leur arrière, Joseph THEROND est victime d’un placage cathédrale. La sanction est immédiate : carton rouge pour Avignon. En supériorité numérique les Toulousains sentent bien que ce match est à leur portée. Mais une fois de plus, l’empressement et le manque d’expérience rendent leurs attaques stériles. Cet agacement à ne pas arriver à marquer fini par leur être néfaste et sur une nouvelle faute, le pilier Olympien Naym BOUTFIRASS écope d’un carton jaune. La sanction fera l’effet d’un coup de massue sur l’ensemble du groupe. Il n’en fallait pas plus pour permettre aux Vauclusiens d’enfoncer le clou. Un premier essai transformé vient anéantir les espoirs toulousains, suivi d’un drop et d’un nouvel essai transformé juste avant le coup de sifflet final. 45-26 à la sirène.

Bien que très déçus du résultat, les entraîneurs ont tenu à féliciter leurs joueurs pour la prestation et tenu à leur rappeler aussi qu’eux, « les outsiders », ont fait trembler le champion jusqu’à 10 minutes de la fin et que « l’équipe en construction » avec des Cadets parmi elle, a rivalisé avec les meilleurs, finissant tout de même dans le carré final. Si cette année la saison se termine là pour le groupe, il est certain qu’il a les qualités pour que la saison prochaine se termine de meilleure manière, mais pour cela, il faudra encore travailler dur et le mériter.

Fiche Technique : SO Avignon 45-26 Toulouse Olympique (Mi-temps : 20-18)

SOA : Essais : 3 – MALLEM Ishak ; 2 – ANDREU Rémi ; 1 – COMPANY Nicolas ; 1 – GRANGEON Guillaume ; 1 – JOURDAN Baptiste. Transformations : 4 – JOURDAN Thomas. Pénalités : 2 – JOURDAN Thomas. Drops : 1 – JOURDAN Thomas
TO : Essais : 2 – CROUAU Gaëtan ; 1 – FALBA Damien ; 1 – SANGARE Justin ; 1 – JUSSAUME Thomas. Transformations : 3 – JUSSAUME Mathieu

AVIGNON : ANDREU Rémi ; FLUCHER William ; NICOLE Bastien ; MALLEM Ishak ; COMPANY Nicolas ; CARRE Camille ; JOURDAN Thomas ; RUEL Baptiste ; JOURDAN Baptiste ; MIDEZ Enzo ; GRANGEON Guillaume ; ALAPETITE Maxime ; CASTELLI Gregory ; EDY Jeremy ; GAILLARD Cédric ; FILLOL Anthony ; MEZYANI Ayoub

TOULOUSE : THEROND Joseph ; RAMIREZ Yoann ; MENDY Marvin ; CROUAU Gaëtan ; GRUPPI Enzo ; FALBA Damien ; JUSSAUME Mathieu ; SANGARE Justin ; VALAT Thomas ; RADAELLI Dominic ; JUSSAUME Thomas ; LIEVY Sunny ; MIRCOVICH Mathias ; BOUTFIRASS Naym ; REYNAUD Nicolas ; BEN GUEMAR Faouzi ; MARESTAING Victor.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE