Skip to content

Les Etats Généraux du Rugby à XIII à Carcassonne – Samedi 5 mars

Ces états généraux ont été organisés à l’initiative de la Fédération Française de rugby à XIII et du club de l’AS Carcassonne XIII.

Dans la salle du Dôme de Carcassonne, se sont réunis environ 400 treizistes de toute la France. Ce fut une journée de retrouvailles d’échanges et de partage.

L’histoire, l’identité, les problèmes et aussi les projets d’avenir du XIII ont été abordés.

Tout individu pour avancer doit avoir des bases solides. Rien ne peut se construire sans avoir une bonne connaissance du passé. Dans un monde qui va très vite, trop vite, où beaucoup de valeurs sont bafouées, il est important que tous les treizistes d’un certain âge témoignent du passé. Nous avons un devoir de mémoire important par rapport à notre sport. Il est de notre responsabilité de transmettre aux générations futures la réalité du passé afin de mieux appréhender l’avenir.

Cette manifestation a été animée par Jean-François ALBERT.

Tout d’abord, Robert FASSOLETTE a fait un brillant exposé sur l’histoire de la discipline : il faut savoir que le rugby à XIII arrivé en France en 1934, a toujours été, par des pressions politiques, banni même lorsqu’il déplaçait les foules (1938-1939), que le gouvernement de Vichy l’a interdit, que ses biens ont été spoliés et qu’au sortir de la guerre, malgré une ordonnance de De Gaulle, « On » l’a encore empêché d’exister ; voilà pour un peu de connaissance du passé…

Ensuite des personnes comme Jacques CAVEZZAN, Luc SONILHAC, Jacky TALLET pour exposer de nouvelles pistes de développement et leurs initiatives originales déjà en place. Ont suivi ensuite Francine MENNY responsable de la commission des féminines, pour exposer la réalité et les prospectives du rugby à XIII au féminin ; Madame MENNY a démontré que le mouvement féminin est en plein essor. Cyril TORRES capitaine des Dragons handi-rugby, a ensuite parlé du développement encourageant du rugby à XIII fauteuil en France.

Tous ces orateurs sont des passionnés de notre sport et ils ont transmis leur dynamisme et leur envie d’aller de l’avant et cela montre que le rugby à XIII est une activité qui coiffe toutes les dimensions de notre société, de l’école aux banlieues des féminines aux personnes handicapées et aux anciens, personne n’est laissé au bord du chemin.

Nous avons pu entendre aussi, Christian VALERO qui est le médecin de l’équipe de France. Notre fédération est à la pointe de la prévention et de la lutte contre le dopage et elle travaille en étroite collaboration avec le Ministère.

Il y a eu ensuite Francis DESPLAS qui est un élu du comité directeur de la fédération et Président de la commission nationale de l’arbitrage depuis 2006. Là encore, il a démontré l’importance de l’arbitrage et mis en avant que certains de nos arbitres Français opèrent dans les ligues professionnelles anglaises, ce qui montre une reconnaissance du rugby à XIII outre Manche.

Pour terminer, Thierry DUMAINE, responsable des équipes de France jeunes et manager sportif de l’équipe de France des moins de 19 ans, a expliqué l’évolution du rugby à XIII chez les jeunes, ce qui laisse entrevoir des lendemains prometteurs.

Enfin, Patrick PEDRAZZANI, Directeur Technique National a montré l’évolution du rugby à XIII, un exposé qui se veut réaliste et optimiste puisque le nombre de licenciés et de clubs augmentent légèrement mais sûrement.

Sous-tendu tout le long de cette matinée, le renouveau du collectif « TREIZE ACTIF » a été longuement développé par Jean CABROL, un des initiateurs de cette journée avec Jean GUILHEM et Jean-François ALBERT ; en effet, il a énuméré tous les objectifs possibles de développement et de communication du rugby à XIII, faisant le constat de lacunes et/ou de difficultés dans ces domaines. Chacun peut adhérer afin de donner une impulsion nouvelle et des moyens à ce collectif plein de bonne volonté ; il faut diffuser cette information largement ; à cet effet, vous trouverez au siège du TO XIII, les bulletins d’adhésion.

Pour clore cette manifestation déjà riche, un débat a eu lieu : questions posées aux intervenants, propositions d’idées ou encore témoignages d’expériences intéressantes qui montrent le potentiel de notre sport; cette matinée s’est achevée vers 14h pour aller prendre le pot de l’amitié et le repas avant d’aller voir les matches de la fin de journée.

Conclusion

Le rugby à XIII est un sport d’avenir basé sur l’égalité des chances qui permet de faire une véritable pédagogie de la réussite pour tous. Quel beau challenge pour notre jeunesse : POUVOIR ACCEDER A UN MENTAL DE REUSSITE POUR TOUS, N’EST-CE PAS LA L’IDEAL DE NOTRE REPUBLIQUE ?

Didier PALUDETTO

Directeur Sportif et Directeur du Centre de FORMATION du Toulouse Olympique XIII

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE