Skip to content

Le « Planchot » aux Minimes du TO XIII

finale008-550x4121Dimanche 7 juin était, et restera, un jour important s’il en est. En tout premier lieu c’était la Finale de Championnat de France Minimes 3e Division à Villefranche de Rouergue face à Limoux, et en second lieu, bien sûr, la Fête des Mères. Nos jeunes avaient à cœur de terminer la saison en beauté et de leur offrir le trophée en guise de cadeau. C’est fait !

L’équipe :

1. Fred Batmalle
2. Djamel Remok
3. Damien Wajster
4. Paul Balas
5. Georgy Vassiliev
6. Vassily Venant ©
7. Arthur Gonzalez-Trique (à la botte)
8. Thibaut Baylac
9. Pierre Anglade
10. Jeremy Seguela
11. Faouzi Ben Guemar
12. Eliott Pecetto (blessé en 2e mi-temps)
13. Esteban Hermosilla
14. JB Bousquet
15. Marvin Mendy
16. Adrien Vialettes
17. Igor Trifimov (absent)

Cette journée de Finale a démarré le matin au Club House. Regroupement, repas pris en commun avec le staff… simplement pour se retrouver et vivre pleinement ce jour. Pas le jour J, le jour F ! Comme FINALE. Départ du bus à l’heure. A 13H30, quasiment complet, qui sera suivi et rejoint par quelques voitures de supporters, certains n’ayant pas hésité de venir de Béziers ou de Montpellier à cette occasion.
17H45 coup d’envoi, après un échauffement, classique certes, mais non moins empreint d’application, d’envie et de « gnacque ». Il n’y aura pas de round d’observation, les deux équipes entrant dans le vif du sujet directement. La partie s’annonce serrée, et les premiers contacts rugueux. Dès la 3e, c’est Damien qui aplati en dame, pour ce premier essai qui ne sera pas transformé. Limoux ne s’en laisse pas compter, leurs N° 7, 11 et 13 affichant une belle santé. La réplique ne se fait donc pas attendre puisque les rouges et noirs reviennent dès la 6e à notre hauteur. Les attaques se succèdent de part et d’autre par un jeu équilibré. Il semble tout de même se dessiner un léger avantage du côté bleu.

finale006-2

A la 10e, le « pète-feu » Paul contourne la défense adverse et aligne 4 points supplémentaires, transformés. 10/04. Jusqu’à la pause le score ne bougera plus, ce qui n’empêche pas les deux formations de donner pleinement, aux nombreux supporters présents et bruyants, le spectacle d’une rencontre drôlement engagée. Pause.
Quelques petites rectifications s’avèrent nécessaires clairement exprimées par Thierry et Jeff. Ces mises au point étant faites, il ne reste plus à présent que 25′ pour aller le chercher… Le Planchot ! C’est Limoux qui recolle au score tout de suite. Sur un beau trou dans notre défense, pourtant impérieuse jusqu’à l’heure. 10/10. Ce seront les derniers points de marqués du côté Limouxin. 23 vont s’en suivre de la part des nôtres.
Esteban (29e), Faouzi (32e) Vassily (drop 35e, essai 40e), et Paul (45e), secondés à la botte par Arthur. 33/10.

finale0041

La fête aurait pu, due, être complète sans la blessure sur fracture tibia-péroné d’Eliott un quart d’heure avant la fin. A l’heure des récompenses les copains ne l’ont pas oublié et sont venus dans la foulée lui porter ce fameux trophée et fêter comme il se doit cette victoire tant attendue. Victoire grâce au travail des entraîneur et manager, Thierry et Jeff, de vous joueurs bien sûr, mais aussi grâce à la présence de la horde de parents à chaque fois plus nombreux et présents autour de leurs (nos) chères têtes blondes.
Vous avez été à la hauteur, Messieurs, TOUS, c’est une victoire collective, vous êtes à citer, ensemble, à l’heure de cette fin de saison. Vos proches sont fiers de vous. Il suffit d’en regarder les images, de ces quelques gaillards, la larme à l’œil au coup de sifflet final : celle du pro du pneu, digne géniteur « d’élastic – man », ou encore celle du fier à bras hispanisant jamais à court d’un encouragement tonitruant envers sa progéniture. Et que dire de tel autre qui n’ira pas couper les cheveux en quatre au retour dans le bus pour fêter la victoire, ou de Doc Samu toujours prompt à soutenir le blessé sur le champ… de jeu. Nous n’oublierons pas non plus tel papa angoissé au chevet du blessé, ou tel autre chargé de l’animation sirène dans les tribunes… bien secondé du spécialiste de la pompe à pied si bruyante ! Vous nous avez régalés, « NOS » Minimes du TO XIII. Quant à vos mamans elles s’en souviendront de ce « Bonne Fête Maman ! » sous les poteaux, le Planchot brandi en toute délivrance des efforts consentis sur cette saison 2008/2009. Oui cette Finale a été terrible pour nous, spectateurs dans les tribunes, cachant notre angoisse, sereine en fin de match. Une page va se tourner, certains changent de catégorie, montent en Cadets, les autres vont accueillir les Benjamins montants. Rappelez-vous cette journée-là, restez simples, exemplaires, du travail encore du travail, une des clés de vos prochains succès.

finale001

finale0091

A très bientôt pour de nouvelles aventures,
JGT

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE