Skip to content

Globe Treiziste n°9, partez à la découverte de la planète XIII

Globe Treiziste n°9, partez à la découverte de la planète XIII

NYC Grand Final 2016

En parallèle de la NRL, les mêmes clubs ont également des équipes juniors qui concourent dans le championnat de la NYC (National Youth Competition) appelé aussi « Holden Cup ». Véritable vitrine des futurs stars, cette compétition est très relevée et jouit d’une retransmission vidéo sans égal pour des rugbymen de moins de 20 ans.

Le club favori pour 2016 était celui des Panthers de Penrith, qui est à l’heure actuelle la référence mondiale des centres de formations des élites treizistes. En effet, vainqueur en 2013 et 2015, les Panthers Juniors ont dominé la saison en atteignant les phases finales avec 5 points d’avance sur leurs dauphins, les Cowboys du Queensland.

C’est donc sans surprise que nous les avons retrouvés en finale contre les jeunes Roosters, qui avaient fini 5ème de la saison régulière, menant à la pause 28 à 6. Ce que les Baby Roosters (avec notamment un certain Johnny Tuivasa-Sheck) ont accompli en seconde période fait partie de la magie du “Greatest Game of All”, le rugby à XIII (voir la vidéo ci-dessous).

https://www.youtube.com/watch?v=u4gimdLK1j4

Le XIII Féminin en ébullition

Le fédération de la Nouvelle Galles du Sud (Sydney – Australie) a annoncé la création d’une compétition féminine junior (U18) à partir de la saison 2017.

Cette compétition sera composée d’équipes de neuf joueuses et vient rivaliser avec une démarche similaire de l’AFL (Australian Football League). Le sport féminin est en effervescence dans l’autre Hémisphère et l’Australie continue son plan de professionnalisation du XIII féminin.

Cette compétition se veut être la fondation d’une potentielle NSW Intrust Super Premiership à horizon 3 à 5 ans.

La portée médiatique qu’ont eu les Jillaroos inspire les jeunes femmes australiennes et cela n’a rien d’étonnant lorsque l’on voit le spectacle proposé. Et quand un Youtuber tombe devant du XIII féminin, il tombe forcément en admiration et ça donne cela :

https://www.youtube.com/watch?v=RcAyl2up8Sg

Faits et Gestes

  • World Club Series : le Storm de Melbourne a annoncé qu’il ne prendra pas part à cette compétition pour 2017. En tant que finaliste de la dernière saison, le Storm aurait dû se mesurer à Warrington au début de la saison prochaine. Mais les Wolves devront finalement faire face aux Broncos de Brisbane.
  • Le TO XIII enfin à la Télé ? Sky Sports a annoncé que la chaine allait augmenter sa couverture du Championship… les rencontres du TO seront-elles mises en avant ?
  • Toronto Wolf Pack : Ce nouveau club canadien compte bien faire parler de lui et concentre ses efforts sur sa visibilité médiatique. Le club a filmé ses journées de recrutement/sélection afin de créer une mini-émission : « The Last Tackle », qui présente petit à petit les prospects qui constitueront l’effectif de cette équipe. Vous pouvez visionner cet extrait et vous rendre compte de leur approche très « pro », qui, littéralement, donne envie de croire en cette équipe.
  • La Coupe du Monde 2021 aura lieu en Angleterre. La candidature des USA/Canada n’a finalement pas abouti, le board international préférant attribuer l’organisation de l’évènement à nos voisins britanniques de part le soutien du Royaume-Uni et du nombre de supporters existants. Partie remise pour 2025 même si la RLIF (Fédération internationale de Rugby à XIII) propose l’organisation d’un tournoi international entre les deux Coupes du Monde (2021 et 2025) et soutiendra la candidature des USA/Canada pour la Coupe du Monde 2025.

La Turquie embrasse le Rugby à XIII

La Turquie est une toute jeune nation treiziste. Mise en place cette année, la Fédération a néanmoins réussi à organiser un premier championnat de 5 équipes et a constitué aussitôt une équipe nationale. Laquelle a pu disputer son tout premier match international contre les voisins Grecs. Large victoire des grecs (86 à 0, 26 à 0 à la mi temps), devant une équipe Turque qui a montré une bonne motivation et combativité. Saluons la performance de l’équipe Grecque constituée largement par des joueurs locaux (avec 5 imports australiens seulement). Le match retour devrait avoir lieu l’an prochain en Turquie.

Talent to watch

La Holden Cup (championnat junior de NRL) regorge de talents et de stars treizistes de demain. Parmi les jeunes joueurs qui se sont fait remarquer cette année, nous attirons votre attention sur ce jeune demi prometteur : Troy Dargan.

Evoluant chez les Eels de Parramatta qui ont terminé à la 14ème place cette saison, celui-ci a quand même était sélectionné dans « l’équipe de l’année » de la Holden Cup à son poste de demi de mêlée.

Ayant fait marquer 28 essais et en ayant inscrit 5 lui-même (voir ses Highlights), ces statistiques ne sont pas restées dans l’ombre, d’autant plus que la charnière de l’équipe des Eels a souffert de l’absence et du départ de Kieran Foran… aura t’il sa chance la saison prochaine ?

Quand une surfeuse s’en mêle…

L’Australie. Pays du XIII… et du surf !

Une de ses icônes est la surfeuse professionnelle Sally Fitzgibbons. Celle-ci s’est fiancée puis marié au treiziste Trent Merrin, évoluant au sein des Panthers de Penrith.

Sally, ou Sal’, n’est pas inconnue du XIII australien puisqu’elle est une fervente supportrice des Dragons de St George Illawara, dont elle arbore fièrement les couleurs. Et celle-ci n’est pas non plus une novice en rugby à XIII…

En effet, le couple, parmi les plus athlétiques d’Australie, était invité au célèbre Sunday Footy Show (équivalent de notre “TéléFoot” en quelque sorte), lors duquel la surfeuse et le rugbyman ont pris part au jeu Freddy’s Pass Of (jeu télévisé basé sur un exercice de précision de passe avec un ballon de rugby, qui récompense les passes précises par des points… le but étant de marquer le plus de points possibles en un laps de temps donné).

Merrin obtint un score de 243 points alors que Sal’ (et son maillot des Dragons)… 287 !

Outre le fait que Merrin se soit fait battre par sa femme dans un ”exercice” pour lequel il aurait du exceller (qui a bien évidemment été largement souligné par la presse de tout bord), on peut également se demander si la surfeuse de 26 ans ne pourrait pas également rejoindre les Jillaroos (équipe nationale australienne de XIII féminin) !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE