PARTAGER

Le 12 octobre dernier, Eloni VUNAKECE disputait contre Avignon son dernier match avec le TO avant de rejoindre la sélection Fidjienne en Angleterre et d’entamer cette formidable aventure qu’est la Coupe du Monde. Le 28 octobre, il remportait son premier match de la compétition contre l’Irlande (32-14). Cette victoire fut cruciale car elle permit aux Fidji de se qualifier pour les quarts de finale, malgré des défaites honorables face aux 2 ogres du groupe A : l’Australie et l’Angleterre.

Si « Loni » a commencé ces trois matchs de poule sur le banc, ses prestations convaincantes (avec notamment un essai contre les anglais) amènent l’entraineur fidjien Rick STONE à le titulariser en quart de finale, remporté contre les frères ennemis des Tonga (22-4), puis en demi-finale contre l’Australie, où le parcours s’arrêtera. Qu’importe, les « Bati », une équipe composée de joueurs de haut niveau tel que Petero CIVONICEVA, Wes NAIQAMA, les frères MILLARD ou SIMS, Akuila UATE et donc Eloni VUNAKECE ont su se mettre à la hauteur de l’évènement pour terminer parmi les quatre meilleures équipes au monde pour la deuxième fois consécutive.

Une performance remarquée dans le monde du rugby à XIII mais surtout dans l’archipel des Fidji, regroupement de 322 îles situées à plus de 3000 km à l’Est de l’Australie. Après l’élimination contre l’Australie, Eloni et tous ses coéquipiers de la sélection ont été appelés à revenir au pays durant une semaine à la demande de la fédération afin de remercier le peuple fidjien qui les a beaucoup suivis et soutenus tout au long de la Coupe du Monde. Ils y ont reçu un formidable accueil.

Aujourd’hui (03/12), après avoir pris part à cet événement unique dont il se souviendra sûrement très longtemps, « Loni » est de retour à Toulouse, fin prêt à mettre de nouveau ses qualités au service du collectif du Toulouse Olympique XIII.