Skip to content

Bradford v TO XIII – La machine défensive Toulousaine

Bradford v TO XIII – La machine défensive Toulousaine

Dans des conditions typiquement Britanniques, avec une pluie incessante et un terrain boueux, le Toulouse Olympique a dominé les Bradford Bulls sur leur terrain en n’encaissant aucun point (0-14) !

Le courage et l’intelligence des Français ont prévalu dans ce rude combat imposé par les locaux dès la première minute.

Place maintenant au choc face au leader, Toronto, ce samedi (09/03) à 15h30 au Stade Ernest-Wallon.

Fiche technique : Bradford Bulls 0 – 14 Toulouse Olympique (MT : 0-6)

Bradford : /

TO XIII : 2 E Maurel (12), Robin (56), 2 T (12, 56), 1 P (49) Kheirallah

Evolution du score : 0-6 / 0-8, 0-14.

Bradford : Pickersgill ; Evans, Gibson, Webster, Ryan ; Michella, Wildie ; Kirk, Hallas, Crossley ; Garside, Farrell ; Wood. Sont entrés en jeu : Flanagan, Bustin, Storton, Oakes.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par le groupe Sarrazain) ; Tony MAUREL (Parrainé par La Villa da Vinci), Bastien ADER (Parrainé par Master Films), Arthur ROMANO, Gavin MARGUERITE (Parrainé par Chris Watson) ; Stanislas ROBIN (Parrainé par Chris Watson), Johnathon FORD ; Joe BRETHERTON, Dean PARATA, Clément BOYER (Parrainé par ADH Concept), Constantine MIKA (Parrainé par Audit Télécom), Rhys CURRAN (Parrainé par C’ la Com) ; Brenden SANTI. Sont entrés en jeu : Anthony MARION (Parrainé par Caréco), Ben EVANS, Tyla HEPI (parrainé par le Paséo), William BARTHAU (Parrainé par William BARTHAU).

Résumé du match :

Le bras de fer

Dès les premiers impacts, le ton est donné, les 2 équipes se livrent à fond. En terres « hostiles » avec un public bruyant, le TO répond présent ; ses avants sont au combat et les demis gèrent bien la rencontre. Les visiteurs parviennent à remporter la bataille d’occupation et une belle combinaison envoie Tony MAUREL en terre promise. 0-6.

Défense intraitable

Les Toulousains sont toujours aussi hermétiques en défense et Mark KHEIRALLAH convertit une pénalité suite à un arrachage sur Johno FORD. 0-8. L’entrée de William BARTHAU au talonnage apporte une énergie supplémentaire. Ce dernier parvient à s’échapper derrière le tenu et délivre un jeu au pied parfait que Stan ROBIN aplatit. 0-14. Dans les dernières minutes, les Bulls poussent mais se cassent les dents sur un véritable mur Bleu et Blanc.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE