Skip to content

Super League – 22ème Round – Les Giants prennent l’eau à Bradford

Super League – 22ème Round – Les Giants prennent l’eau à Bradford

Dès vendredi (15/07), les Rhinos, les Saints et les Warriors s’imposent avec autorité sur leur terrain respectif et rappellent qu’il faudra compter sur eux pour la fin de la saison. L’affiche du vendredi entre Saint-Helens et les Dragons Catalans a tenu toutes ses promesses, mais les joueurs de Trent ROBINSON encaissent 3 essais décisifs dans les dix dernières minutes et laissent filer la 3ème place du classement. Retrouvez un compte-rendu du match ci-après le classement.

Dans les deux autres rencontres du vendredi, beaucoup moins de suspens. Les Rhinos de Leeds ne laissent pas Hull marquer le moindre point pour une victoire finale 20 à 0 et les Wigan Warriors dominent Wakefield  48 à 6 avec 8 essais à la clé dont 3 pour le seul Gareth HOCK.

Samedi (16/07), les Quins et les Crusaders ne profitent pas de l’avantage du terrain. Dans les deux oppositions de la journée, les deux équipes provisoirement qualifiés pour les play-offs Warrington et Castleford disposent respectivement des Quins 24 à 54 et des Crusaders 20 à 26.

Dimanche (17/07), la surprise est venue tout droit de Bradford. Les Bulls ont étrillé les Giants 36 à 0.U ne deuxième défaite consécutive qui relègue Huddersfield au 4ème rang à 7 points de l’actuel leader Wigan. Du côté des Bulls, ce succès est une véritable bouffée d’oxygène qui les ramène à 3 longueurs d’Hull et donc des play-offs. Dans l’autre match, les Kingston Rovers réalisent la belle opération du jour en disposant des Salford City Reds 21 à 8. Une 4ème victoire de rang qui propulse Hull KR à un petit point de son rival local.

 

 

 

Les Dragons chutent à Saint Helens (source : www.catalansdragons.com)

Saint Helens (14) 40

T : Jamie Foster 3, Francis Meli 2, Michael Shenton

G : Jamie Foster 8

 

Dragons Catalans (6) 18

T : Steve Menzies 2, Frederic Vaccari, Clint Greenshields

G : Remi Marginet

 

Ce match pour la bataille pour la quatrième place a tenu toutes ses promesses même si les Dragons ont fini par craquer dans les dernières minutes de la partie, laissant les Saints prendre le large grâce à trois essais dans les huit dernières minutes. Les Catalans ont en effet longtemps fait douter les Saints malgré les nombreuses absences dans leurs rangs dont le meneur de jeu Scott Dureau, David Ferriol, Cyril Stacul, Thomas Bosc et Setaimata Sa. Pire encore, Jamal Fakir était contraint de quitter les siens dès le début de la rencontre sur blessure. L’occasion pour Trent Robinson de lancer Rémy Marginet, un autre jeune joueur issu de l’équipe réserve, dans le grand bain et de lui offrir son premier match de Super League.

 

Après un début de rencontre assez équilibré, ce sont les Saint qui frappaient les premiers par l’intermédiaire de Jamie Foster qui se chargeait également de transformer son essai à la quatrième minute de jeu. Mais les Dragons, très appliqués, remettaient la main sur le ballon et parvenaient à égaliser dix minutes plus tard sur un coup de génie de Steve Menzies qui endormait la défense pour s’écrouler en terre promise. Francis Meli redonnait l’avantage aux Saints une dizaine de minutes plus tard avant que Jamie Foster ne profite d’une série de fautes catalanes pour ajouter une pénalité et porter le score à 14 à 6, le score à la pause.

 

Dès le retour des vestiaires, Frédéric Vaccari remettaient les siens sur les rails en profitant d’un beau mouvement collectif pour planter le second essai sang et or mais les nombreuses erreurs catalanes offraient la possibilité à Jamie Foster de rajouter deux points supplémentaires.

 

Les Dragons continuaient de pousser et sur une magnifique action catalane, ils faisaient chavirer la défense adverse. Une dernière passe ingénieuse d’Eloi Pelissier permettait à Steve Menzies de signer son doublé et de recoller au score.

 

Et, alors que l’on sentait les sang et or monter en puissance, une interception de Jamie Foster sur une mésentente dans l’attaque catalane redonnait de l’air aux locaux. Mais les hommes de Trent Robinson ne se laissaient pas abattre par ce contre assassin et à l’heure de jeu, un coup d’éclat de Clint Greenshields permettaient aux Catalans d’espérer.

 

Les Dragons tentaient le tout pour le tout dans le dernier quart d’heure mais leur manque d’application dans la finition leur empêchait de concrétiser leurs actions. Les Saints calmaient les ardeurs catalanes qui tentaient d’enflammer le match en finissant fort cette partie, inscrivant trois essais dans les huit dernières minutes. Michael Shenton, Francis Meli puis Jamie Foster qui signait son hat-trick achevaient les Dragons et portaient le score à 40 à 18, un score peu mérité tant les Dragons ont su rivaliser avec les Saints.

 

Les Dragons pourront maintenant souffler avant de recevoir les Harlequins le 30 juillet prochain au stade Gilbert Brutus. Avec le retour de la Challenge Cup le week-end prochain, Trent Robinson a accordé près d’une semaine de repos à ses joueurs avant d’entamer la dernière ligne droite dans la course aux Play-Off.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE