Skip to content

State of Origin – Game 3 – Un match historique

State of Origin – Game 3 – Un match historique

Coup de tonnerre historique sur ce State of Origin avec le Queensland qui a littéralement écrasé les New South Wales 52-6, signant ainsi le record de la plus large victoire depuis la création de cette compétition dans un Suncorp Stadium archi-comble (52 000 personnes).

Les Blues n’ont pas existé dans cette rencontre, dominés dans tous les secteurs de jeu. S’ils ont ouvert le score en prenant les points d’entrée avec une pénalité de Trent HODKINSON, ils ont ensuite subi les attaques déferlantes des Maroons. En tout, les joueurs du Queensland ont inscrit 8 essais, 6 étaient déjà marqués lorsque les Blues ont profité d’un ballon tombé de l’attaque adverse pour placer une contre-attaque à l’heure de jeu. Avec cet écart de points (46), les Maroons détrônent ainsi leur rivaux au palmarès de la plus large victoire, acquise il y a 15 ans (+40). Pour se faire, ils ont bien été aidés par un Johnathan THURSTON infaillible avec son 9 sur 9 face aux perches. A noter que ce n’est que la deuxième fois qu’une équipe dépasse les 50 points marqués dans un match du State of Origin, et c’était les NSW lors de ce fameux Game 3, en 2000 (56-16).

Queensland Maroons 52 – 6 New South Wales Blues (Mi-temps : 22-2)

Maroons : 8 essais de Gagai (15m), J. Papalii (27m), G. Inglis (35m), M. Gillett (42m), M. Morgan (50m), D. Boyd (57m), W. Chambers (68m), A. Guerra (78m), 1 transformation (80) de J. Hodges et 7 transformations et 2 pénalités de J. Thurston

Blues : 1 essai de M. Jennings (61m) et 1 pénalité (6) de T. Hodkinson

Le résumé du match :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE