Skip to content

Portrait de la semaine : Jérôme GOUT

Portrait de la semaine : Jérôme GOUT

Pour le traditionnel portrait d’avant-match, Jérôme GOUT, le pilier explosif du Toulouse Olympique au club depuis 4 saisons, a accepté de se prêter au jeu du question/réponse. Formé à Limoux XIII, ce solide gaillard de plus de 100 kg n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à dire les choses franchement. Sincère, mais surtout grand chambreur, « Jé » fait incontestablement partie des personnalités du vestiaire toulousain.

Fiche d’identité :

Nom : Gout

Prénom : Jérôme

Surnom : Jé

Age : 25 ans

Taille : 1,76 m

Poids : 101 kg

Poste(s) : Pilier

Clubs successifs : Limoux, TO

Sélections nationales : Cadets, juniors et espoirs

Métier : Chef de projet aéronautique chez Aircraft Interior Product

 

TO : 25% internautes du site du TO ont souhaité que tu réalises l’interview d’avant-match, soit 1 point de plus que Cyril MOLINER, c’était juste…

JG : Je suis content que les internautes aient voté pour moi. J’espère être un des leaders de l’équipe sur le terrain contre Widnes.

 

Avant le TO :

TO : Comment as-tu découvert le rugby à XIII ?

JG : Je suis né à Limoux, dans une ville où le XIII est le sport n°1. J’ai réalisé toutes mes classes là-bas et j’ai une immense passion depuis que j’ai commencé le rugby à XIII, à 5 ans.

 

TO : Avant de rejoindre le TO, tu as joué avec Limoux en élite française justement. Quelles sont, selon toi, les principales différences entre l’élite et le Championship ?

JG : En Championship, tous les clubs se valent. Tous sont bien structurés. Le gros problème de l’Elite est l’absence de moyens financiers de certains clubs. En plus plutôt que de miser sur la formation et d’utiliser leurs jeunes, les clubs recrutent des étrangers pour des salaires trop élevés et se mettent dans le rouge.

 

Questions d’actualité :

TO : En parallèle du TO, tu travailles… Que fais-tu exactement ?

JG : Mon travail chez Aircraft Interior Product consiste à valider toutes les parties électriques sur les avions VIP, autrement dit les Jets privés.

 

TO : Depuis ton arrivée au TO, tu as connu des blessures  (tendon d’achille, poignet…). Mais tu es bien lancée cette saison…

JG : Lors de la dernière année d’Elite, j’ai fait une belle saison. Après la 1ère saison de Championship a été très compliquée pour moi car je n’ai pas pu faire un seul match avec ma rupture du tendon d’Achille une semaine avant le début de la compétition. Depuis, je n’ai connu que des blessures qui ne m’ont privées que de quelques matches.

 

TO : Tu as effectué toutes les campagnes Championship du TO, que penses-tu du niveau de jeu du championnat par rapport aux années précédentes ?

JG : Non, je n’ai pas l’impression que le niveau soit vraiment plus élevé que l’année dernière. La preuve, on est capable de tenir tête à toutes les équipes de la ligue. Le vrai problème, c’est surtout que nous bafouillons notre rugby et cela nous a coûté beaucoup de points depuis le début de la saison.

 

TO : Quelle équipe t’as fait la plus forte impression cette saison ?

JG : Les Barrow Raiders ont une incroyable densité physique, mais les Centurions de Leigh sont impressionnants par rapport à la qualité du jeu qu’ils proposent.

 

TO : Le TO reste sur une deuxième période euphorique contre York. Comment expliquer ce revirement de situation contre les Knights ?

JG : Comme souvent, on démarre bien le match, mais après on a une période noire et on encaisse une vague d’essais beaucoup trop rapidement. En deuxième période on est revenu sur le terrain avec la ferme intention d’arrêter de tendre le bâton. On a cessé de faire des fautes « bêtes », ce qui nous a permis de décrocher une belle victoire avec du beau jeu et beaucoup de soutien.

 

TO : Les Vikings restent sur 5 victoires consécutives et tournent bien depuis le recrutement de joueurs de Super League, qui ont notamment fait basculer le match aller à Widnes. Dans quel état d’esprit est le groupe ?

JG : Nous devons gagner ce match. Widnes est une bonne équipe, mais elle est à notre portée comme toutes les autres. Il faut bien rentrer dans la rencontre et surtout ne pas avoir de creux défensivement.

 

TO : Ton pronostic pour le prochain match ?

AM : 20-16 pour le TO

 

Questions personnelles :

TO : Le Toulouse Olympique a joué les derniers matches sans plusieurs piliers (Brendan WORTH, Ged CORCORAN, Tely PELO…). As-tu senti que tu devais prendre encore plus de responsabilités ?

JG : C’est sûr. Depuis la blessure de Brendan, qui a eu la même blessure que moi d’ailleurs, mon temps de jeu a considérablement augmenté et les responsabilités qui vont avec.

 

TO : Tu as démarré le match contre York, mais tu rentres souvent comme « impact player ». Préfères-tu être titulaire ou entrer en cours de match pour apporter du sang frais ?

JG : J’aime bien les deux, mais si mon jeu et ma condition sont au rendez-vous, il y a toujours une satisfaction supplémentaire à démarrer les matches.

 

TO : Avec quel(s) joueur(s) as-tu le plus d’affinités ?

JG : Avec Bruno ORMENO, on s’entend bien dans la vie. Après sur le terrain, plutôt avec Antoni MARIA, Constant VILLEGAS et Yoan TISSEYRE.

 

TO : Quels sont tes objectifs (personnels et collectifs) pour la saison ?

JG : J’ai envie de faire plaisir à nos supporters et gagner le plus de points possibles d’ici la fin de la saison.

 

TO : Quels sont tes points forts ?

JG : La force à l’impact et j’ai une bonne tonicité dans la vitesse de prise de balle.

 

TO : Dans quel secteur de jeu dois-tu t’améliorer ?

JG : La défense glissée et arriver à sortir plus rapidement du plaquage pour jouer le tenu plus vite.

 

Si tu étais…

Un joueur de XIII : Brian McDERMOTT

Un sportif : Lionel MESSI

Un club : Limoux XIII

Un plat : Les paupiettes

Une boisson : Vittel

Un film : Gladiateur

Une ville : Toulouse

Un pays : France

Un chanteur : Claude François

Un endroit pour sortir : Le Diagonal

Un loisir : La musculation et la plage

Un super héro : Superman

 

Dans l’équipe, qui est le plus…

Chambreur : Bruno ORMENO

Fêtard : Yoan TISSEYRE

Intellectuel : Sébastien PLANAS

Bavard : Eric ANSELME

Beau gosse : Yoan TISSEYRE

Costaud : Constant VILLEGAS

Drôle : Tim WYNN

Superstitieux : Damien COUTURIER

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE