Skip to content

Le TO déjà sur orbite – ladepeche.fr

Le TO déjà sur orbite – ladepeche.fr

Le nouvel entraîneur toulousain Gilles Dumas. Photo DDM, Thierry Bordas

La League One ne débutera qu’au printemps mais les Olympiques ont repris l’entraînement, hier soir, tout frétillants.

Ici, le Père Noël est passé dès cet été. C’était à la fin du mois d’août et dans la hotte il avait déposé le billet pour la National League One – antichambre de la Super League, le championnat professionnel anglais. « Un défi énorme à relever », jubile l’entraîneur du Toulouse olympique Gilles Dumas, tout juste remis de son cauchemar tricolore en Australie. (1) D’ailleurs, le manager de l’équipe de France a décidé de mettre un terme à ses aventures en bleu. « Auparavant, de 1998 à 2004, chiffre-t-il, j’avais été sélectionneur. Si on fait les comptes, cela fait dix ans. Je crois avoir fait mon temps et devoir passer le relais. » Histoire, aussi, de se consacrer pleinement à son nouveau club.

Un kiwi et quatre Kangourous

Neuf pros dont cinq étrangers, 13 semi-professionnels et, sans oublier quelques juniors qui pourraient prendre du galon, 10 pensionnaires du centre de formation. Dites… 31. Sur le papier, l’effectif du TO pour la saison 2009 semble taillé pour l’aventure League One que les Toulousains entameront par un premier test grandeur nature chez les Vikings de Widnes ! (2) « Oui, avance en préambule Gilles Dumas, je suis globalement satisfait du recrutement. Nous avons vraiment brassé large et sommes parvenus à nos fins avec un cocktail jeunesse/expérience. Je pense à Delgal, Maria, Barthau, Payan, etc., tous des joueurs à fort potentiel. Associés aux rompus Anselme (ex-Leeds), Griffi (transfuge des Dragons) ou naturellement Brendan Worth sur qui je compte bien m’appuyer comme leader de la première ligne. Un vrai pilier de devoir qui affiche quand même plus de 20 matches en NRL, la Super League australienne. »

Muscu, ateliers et ballon

« Le but est d’avoir une intersaison la plus poussée possible, poursuit l’ancien homme fort des Ours de Saint-Gaudens. Car je pense sincèrement que les quatre premières équipes de League One ont le niveau Super League. » Nouveau challenge et nouveaux joueurs (60% de renouvellement), plus nouveau staff. Gerin et Lehuby, les deux Julien, respectivement entraîneur-adjoint et préparateur physique à temps plein, assistent Gilles Dumas qui s’est également entouré d’un «spécifique vitesse» en la personne du président du Stade Saint-Gaudinois Athlétisme, Jean-Louis Duteil. « Pour l’heure, détaille Dumas, nous bossons tous les après-midi hors week-ends, à partir de 16 heures, avec du travail athlétique, de la technique individualisée puis le maniement de balle bien sûr. »

Les Dragons, sparring-partners

L’avant-dernier samedi de janvier (le 24), les Toulousains auront une première idée de leur état de fond et de forme en accueillant, lors d’un test-match, les Dragons catalans. En attendant, les étrangers seront sur le pont jeudi soir et les internationaux français (Anselme, Griffi et Planas) quinze jours plus tard – Coupe du Monde oblige.
(1) Bonne dernière du Mondial.
(2) Samedi 14 mars, 18h locale.

L’oiseau rare vient des îles Cook

Le renfort qu’on espère providentiel est néozélandais et évolue sous pavillon de l’archipel Cook, quinze îles noyées dans l’océan Pacifique. La trouvaille est signée, il coule de source, du président Carlos Zalduendo, qui n’aura donc pas fait le voyage austral pour du beurre. S’il n’a pas encore apposé sa griffe au bas du contrat (officialisation d’ici une quinzaine), ce polyvalent « talonneur – demi de mêlée – demi d’ouverture » devrait débarquer tout début janvier sur les bords de Garonne.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE