Skip to content

CHAMPIONSHIP NEWS 2011 – Round 20

CHAMPIONSHIP NEWS 2011 – Round 20

CHAMPIONSHIP NEWS 2011 par CLIFF SPRACKLEN

Les derniers matches de Widnes en Championship, avant leur accès en Super League la saison prochaine, n’auront rien d’une partie de plaisir surtout face aux clubs qui ambitionnent de monter prochainement. La semaine dernière, les Leigh Centurions se sont imposés à Widnes et cette fois, c’est au tour d’Halifax, candidat malheureux à la Super League 2012. En effet, il y a une quinzaine de jours, la RFL a définitivement rejeté la candidature des Fax. Devant 2,000 spectateurs au Shay Stadium, mais également les téléspectateurs de Sky, Halifax, comme les Centurions la semaine dernière, obtient la double satisfaction de s’imposer contre les Vikings et de prouver sur le terrain qu’ils méritent tout autant que leurs adversaires du jour de jouer en Super League. Mais, la victoire a mis du temps à se dessiner et les supporters des Fax doivent attendre les dernières minutes du match pour exulter. Bob BESWICK inscrit un essai après deux petites minutes du jeu, et suite à la transformation de Danny JONES, Halifax prend les devants 6 à 0. Mais les Vikings réagissent vite et bien en marquant deux essais par Danny HULME et Joe MELLOR, tous les deux transformés par Steve TYRER, qui leur permettent de mener 6-12 à la 24ème minute. Halifax égalise ensuite 7 minutes plus tard avec un essai transformé de Miles GREENWOOD. Les spectateurs s’attendent à un score de parité à la mi-temps, mais juste avant la sirène Joe MELLOR frappe encore pour les Vikings qui reprennent les rennes du match 18 à12. Après la pause, les Vikings ne baissent pas de rythme et Richard VARKULIS trouve à nouveau la faille dans la défense des Fax à la 51ème minute. Après la nouvelle transformation du formidable buteur Steve TYRER, les visiteurs mènent 24 à 12. À la 65ème minute Paul SMITH inscrit un essai, et 6 minutes plus tard la pression des « bleus et blancs » paie à nouveau quand Anthony BOWMAN s’ouvre le chemin de l’en-but. Danny JONES réussi encore la transformation et remet les deux équipes à égalité. A moins de 10 minutes du terme, le suspens est à son comble quand Danny JONES à 4 minutes de la sirène finale arrache la victoire pour les siens grâce à une pénalité. Bien sûr les Vikings ont gagné le droit de jouer en Super League, mais les Fax, comme les Centurions la semaine dernière, ont prouvé qu’ils sont aussi bons que Widnes, sur le terrain au moins.

A Barrow, les spectateurs ont assisté à un match curieux. Après vingt minutes, les Raiders déroulent leur rugby et mènent 26-0 après 5 essais, dont 3 transformés par Jamie ROONEY, inscrits par Anthony BLACKWOOD, Zeb LUISI, Michael KNOWLES et Andy BALLARD (deux). Le match semble plié et les spectateurs s’attendent même à une victoire écrasante de leurs protégés. Mais les Eagles sortent de leur boite en fin de 1ère mi-temps et réduisent l’écart à 26-10 grâce à Andrew HENDERSON et Quentin TOGAGAE. L’intenable Quentin TOGAGAE frappe encore neuf minutes après la pause et Simon BROWN se charge de ramener les Eagles à -10. C’est une équipe de Sheffield totalement différente de celle de la 1ère période qui évolue sur le terrain et Menzie YERE trouve à son tour la faille dans la défense des Raiders à la 55ème minute. Suite à la transformation de BROWN, les Raiders n’ont plus que 4 points d’avance et tous les scénarios sont envisageables. Chris LARKIN calme les nerfs des supporters des Raiders avec un essai à la 63ème minute qui étend la marge à 30-22. Mais 3 minutes plus tard, les Eagles reviennent au contact après l’essai de Corey HANSON. A 30 à 26 en faveur des Raiders, plus personne n’ose émettre le moindre pronostic, mais dans les dernières minutes de la rencontre Liam FINCH inscrit l’essai décisif qui soulage les supporters des Raiders. Même si les Raiders n’ont jamais été menés au score, les Eagles ont semblé en mesure d’arracher la victoire grâce à leur grosse deuxième période.

Au Mount Pleasant, les Batley Bulldogs ont concrétisé leur objectif de terminer parmi les quatre premiers du classement général. Paul HANDFORTH inscrit un essai pour les Bulldogs après deux minutes du match. Alex BRETHERTON accroit l’écart avec un deuxième essai pour les locaux à la 15ème minute et les Bulldogs mènent 12-0 après la nouvelle transformation de Paul HANDFORTH. Mais les Olympiens n’abdiquent pas et marquent à la 38ème minute par l’intermédiaire de Jérôme GOUT dont l’essai est transformé par Darren NICHOLLS. A la mi-temps, le score est donc de 12 à 6 en faveur des Bulldogs. Mais en deuxième période ce sont les Bulldogs qui imposent leur rythme et l’emportent 32 à 10, avec 4 essais supplémentaires de Mark TOOHEY (deux), de Jason WALTON et de Daley WILLIAMS contre un seul pour les Olympiens, inscrit par Mathieu MERCIER, son deuxième en deux matches pour l’équipe française.

A Dewsbury, les spectateurs ont assisté à une confrontation très serrée entre deux adversaires cherchant à s’extirper du bas du classement. Les Hawks ouvrent la marque à la 8ème minute avec un essai de Paul MARCH, transformé par Jack LATUS. Les Rams attendent la 30ème minute pour répondre à leurs hôtes grâce à Michael WAINWRIGHT, dont l’essai transformé par Pat WALKER permet aux siens de rentrer pour les citrons sur un score de parité 6 à 6. Les Rams attaquent la 2ème mi-temps tambours battants et mènent 16 à 6, après 9 minutes de jeu grâce à 10 points de Pat Walker (1 essai, 1 transformation et 2 pénalités). A la 53ème minute, Ayden FAAL inscrit un essai et les Rams prennent le large 20 à 6, avant la réponse des Hawks. Et quelle réponse ! Deux essais en deux minutes, inscrits par Danny RATCLIFFE, tous les deux transformés par LATUS. Le score passe donc à 20-18, mais les Rams ne se démobilisent pas et vont reprendre le large grâce à une pénalité de WALKER, 1 essai de Liam WILHAM et une nouvelle pénalité du buteur juste avant le coup de sifflet final. Les Rams l’emportent non sans mal mais les Hawks obtiennent le point de bonus défensif comme lot de consolation.

Au Leigh Sports Village, personne ne s’attendait à une confrontation serrée et les Leigh Centurions ont comme ‘prévu’ écrasé les York City Knights en inscrivant 12 essais par Martyn RIDYARD, Jamie ELLIS (trois), Chris HILL, Mick NANYN (deux), Sam HOPKINS, Andy THORNLEY, Adam HIGSON, Tommy GOULDEN et Dean McGILVARY, dont neuf transformés par NANYN, contre deux pour les Knights d’Anthony THACKERAY et de Nathan FREER, avec une transformation par Tom BUSH.

Hors du terrain les Swinton Lions sont les champions de Championship One et montent en Co-operative Championship en 2012. Mais à l’heure actuelle, l’avenir des Crusaders est bien flou. Vont-ils tenter de renaitre en Championship, en Championship One ou bien complètement disparaître ? Dans tous les cas, les supporters anglais espèrent voir un nouveau club dans l’une des deux compétitions.

 

The Co-operative Championship

Barrow Raiders 36 Sheffield Eagles 26

Batley Bulldogs 32 Toulouse Olympique 10

Dewsbury Rams 30 Hunslet Hawks 18

Halifax 26 Widnes Vikings 24

Leigh Centurions 62 York City Knights 10

 

Co-operative Championship One

Doncaster 20 Whitehaven 18

Gateshead Thunder 16 London Skolars 36

Rochdale Hornets 16 Oldham 38

Swinton Lions 40 South Wales Scorpions 28

Workington Town 35 Keighley Cougars 18

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

APP OURLEAGUE

BILLETTERIE