PARTAGER

Pour son premier déplacement de la saison à l’occasion de la deuxième journée du Championship, le TO a subi la loi de Featherstone (36-18), concurrent direct aux premières places.

Beaucoup trop indisciplinés, particulièrement dans le deuxième acte, les Toulousains ont encaissés 6 essais pour 4 inscrits. La justesse au pied du buteur maison a fini d’aggraver l’ampleur du score.

Les Bleus et Blancs devront se reprendre dès samedi prochain (17/02) pour la réception de Sheffield à Blagnac. Coup d’envoi à 17h. Billetterie accessible ici.

Fiche technique : Featherstone Rovers 36 – 18 Toulouse Olympique (MT : 8-10). 2034 spectateurs. Arbitre M. Mikalauskas (Ang)

Featherstone : 6 E Briscoe (30, 74), Thackeray (45), Clark (55), Davies (57), Hardcastle (67), 4 T (55, 57, 67, 74) et 2 P (6, 33) Ridyard

TO XIII : 4 E Marcon (18, 42), Curran (38), Marguerite (78), 1 T Kheirallah (18)

Evolution du score : 2-0, 2-6, 6-6, 8-6, 8-10/8-14, 12-14, 18-14, 24-14, 30-14, 36-14, 36-18.

Featherstone : Thackeray ; Briscoe, Hardcastle, Handley, Taulapapa ; Ridyard (o), Holmes (m) ; Wheeldon, Carlile, Moore ; Farrell, Davies ; Lockwood. Sont entrés en jeu : Wildie, Knowles, Hock, Clark.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (parrainé par Sarrazain Déménagement) ; Paul MARCON, Gavin MARGUERITE (parrainé par Chris WATSON), Bastien ADER, Tony MAUREL ; William BARTHAU, Stanislas ROBIN (parrainé par Chris WATSON) ; Maxime PUECH, Charles BOUZINAC, Bastien CANET ; Constantine MIKA, Rhys CURRAN ; Anthony MARION. Sont entrés en jeu : Mourad KRIOUACHE, Andrew BENTLEY, Tyla HEPI, Eddy PETTYBOURNE.

Carton jaune : Hepi (25)

Résumé :

Après une première période cadenassée, c’est le TO qui rentre aux vestiaires avec un léger avantage grâce aux 2 essais inscrits par Paul MARCON, au bout de 20 minutes, et Rhys CURRAN juste avant la pause.

Certes les Anglais ne sont qu’à 2 points mais les Toulousains peuvent se rassurer en se disant que 6 points ont été encaissés alors qu’ils étaient en infériorité numérique après le carton jaune reçu par Tyla HEPI.

Malheureusement, les choses ne  s’arrangent pas en deuxième mi-temps, bien au contraire. L’essai de Paul MARCON dès la reprise est pourtant source d’espoir, mais seulement de courte durée.

Enchaînant fautes et maladresses, les Olympiens se retrouvent sous la pression Anglaise pendant toute la dernière demi-heure, sans jamais parvenir à s’en sortir.

Au final, ils encaissent 5 essais, pour un seul marqué, en toute fin de match par Gavin MARGUERITE après une contre-attaque. Score final 36-18.